Expositions • Archive expositions  

« Ceci n’est pas un masque. » Un couple d’un autre temps, posant en vêtements du dimanche, sur un cliché en noir et blanc, se transforme en êtres hybrides merveilleusement inquiétants. En parallèle, vous devenez objet du regard : d’un rien, vous voilà masqué, transformé, et immortalisé pour la postérité. Le parcours initiatique vers le monde des masques passe, cette fois, par la photographie… d’hier et d’aujourd’hui.

 

Chimères et Merveilles, par Coco Fronsac
Eric Lorach

« Hommage aux dadas, démarche inspirée, vision surréaliste.
Rapprochement audacieux d’art esquimau et de photos 1900, travail sur la mémoire collective, construction et reconstruction d’un passé qui n’a pas vécu…
Comment aborder le sujet ?
Il y a le support : les photos anciennes, plus ou moins figées, qui chassent l’expression pour mieux s’uniformiser. Témoins d’un temps révolu, Coco Fronsac les collectionne par passion depuis des lustres.
Il y a la technique : de la gouache mélangée à un peu de gélatine pour mieux tenir et se mêler à la photo.
Il y a les motifs : le masque ethnique, porteur de l’âme et de l’expression. Qu’il soit Yup’ik ou Bakwélé, il a pour fonction de relier le monde des hommes à la naturalité.

C’est peut-être une piste, mais, à bien y regarder, le masque vient-il en contraste ou épouse-t-il la photo ? Le résultat est déconcertant et fascinant.
Miniatures, vous continuez à nous toiser de haut…
Pas d’interprétation facile, il faut s’y résoudre, impressionné.
Ces petites scènes d’argentiques et de gouaches mêlées vous regardent droit dans les yeux et vous fascinent. Sur le spectateur, elles prennent sans cesse le dessus et l’ensorcèle pour mieux lui échapper et vivre leurs vies à leur gré.
Coco Fronsac a créé quelque chose de merveilleux, d’enchanté.
Un regard sur la vie plein de profondeur et de tendresse, un vrai travail sensible, une œuvre toute en finesse qui touche droit au cœur. »

Coco Fronsac

Formée aux Arts Appliqués de Paris, lithographe, passionnée d’arts premiers et de surréalisme, Coco Fronsac est une artiste protéiforme. Des globes érotiques aux ex-voto en passant par les sculptures chamanes ou les mises en bouteille, elle explore de nombreux mondes qui sont autant d’invitations à découvrir son univers onirique et atemporel.

http://cargocollective.com/cocofronsac